Luxe et Sens

Qu'est-ce que le Reiki

Qu'est-ce que le Reiki

 

La Fédération Française de Reiki Traditionnel a sollicité une traductrice japonaise pour la traduction du mot « Reiki ». 

Pour ce qui est de ce mot, elle explique qu’il se compose :

  • du kanji japonais « Rei », dont la traduction est « esprit » (au sens : conscience)
  • et du kanji japonais « Ki », signifiant « énergie ».

De fait, cette professionnelle japonaise a traduit le mot « Reiki » en première instance par : la ‘force de l’esprit’. Elle donne aussi, en deuxième instance, la traduction possible de : ‘énergie de l’esprit’.

 

Le Reiki Traditionnel repose sur la capacité de la conscience humaine à atteindre l'état de bonheur.

Cet état est un état d'équilibre tel un état méditatif sans dualité et sans lutte.

En ce sens, il relève de la tradition fonctionnelle et naturelle de l’être humain.

 

Le fondateur du Reiki s’appelle Mikao Usui (1865 – 1926).

C’était un méditant japonais. Il a médité durant de nombreuses années avant de créer sa pratique, fruit et synthèse de ses recherches de méditant, en 1922.

Dans ce contexte, il parlait de pratiques méditatives permettant la « guérison de l’esprit« .

 

Non pas la guérison médicale (connotation du terme guérison dans la société française contemporaine), mais la guérison spirituelle. Dans notre société actuelle et contemporaine, la guérison « spirituelle » équivaut à la guérison du mal de vivre ou la cessation du mal de vivre. Il s’agit, plus directement, de l’arrêt de la souffrance de l’esprit (le mal-être vécu sous toutes ses formes) pour l’emmener vers sa non souffrance (connotation du terme guérison dans la tradition méditative contemporaine d’Usui).

Selon la tradition bouddhiste, le bonheur est l’absence de souffrance. Pour être durablement heureux, il faut déraciner la souffrance de son esprit et les mécanismes qui l’engendrent.

Mikao USUI était à la recherche d’une approche universelle et transculturelle qui pourrait se dispenser simplement et être accessible à tous : une démarche globale, atypique, non centrée sur une croyance, sur une psychothérapie, sur une pratique médicale ou paramédicale.
Mais une démarche centrée directement sur une pratique globale de l’être humain, naturelle et définitive.
Après de longues recherches méditatives et de connaissances, Mikao USUI fonda le Reiki en 1922.

Il avait consacré toute une vie à mettre au point sa pratique personnelle, et était sur le chemin de sa réalisation pédagogique quand il décéda, seulement quatre ans plus tard, en 1926, sans avoir le temps de répertorier et d’inscrire les résultats de ses recherches sur le Reiki.

(extrait du livre de Christian Mortierle Reiki, cette magnifique pratique du bonheur. De son authenticité aux déviations actuelles).

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.