Luxe et Sens

Massages et Fin de Vie

Massothérapie

Au-delà de toutes croyances ou considérations religieuses, la fin de vie est un passage, une étape.

 

Cette étape est l’une des plus importantes selon moi.

 

On dit souvent que l’on meurt comme on a vécu.

Parfois c’est vrai, d’autre fois, on ne peut que constater que la vieillesse et la souffrance, la maladie et la peur font, des personnes les plus dures, de véritables agneaux.

 Et que les plus tendres deviennent de vrais guerriers pour lutter contre les affres de la décrépitude.

 

Le massage, le toucher, la bienveillance dans l’accompagnement de la personne mourante sont des actes essentiels pour apaiser et libérer la souffrance physique, les tensions et les rigidités musculaires.

Prendre soin de celui qui meurt c’est un acte militant, politique au sens où je prends parti pour le droit de mourir dignement, en conscience et sans souffrances additionnelles.

 

Se battre, pour mourir dignement n’est pas juste, nous devrions pouvoir mourir comme nous le voulons et nous devrions pouvoir être accompagné comme bon nous semble.

 

Choisir le massage dans la fin de vie, c’est choisir un accompagnement doux, tactile, respectueux des besoins du mourant.

C’est un accompagnement humain, ou la prise en charge est, tant émotionnelle que physique mais aussi psychique et énergétique.

 

Libérer les tensions physiques dans ce moment si particulier c’est choisir activement de partir dans l’apaisement du corps et de l’esprit.

 

Dans les expériences de fin de vie que j’ai pu partager avec les mourants comme avec les familles, ce qui me reste aujourd’hui c’est la certitude que l’accompagnement non thérapeutique que je propose est l’occasion de tisser des liens spécifiques entre le mourant et sa famille dans le moment de la mort.

 

Accepter avec douceur que l’autre s’en va et qu(E L') on peut l’aider à partir plus léger.

 

En pratique ce sont souvent les extrémités du corps qui sont massées car dans les derniers instants la personne est souvent voire toujours, dans l’incapacité de se mouvoir par elle-même.

Parfois mais cela reste assez rare, le corps entier peut être massé doucement lentement.

Le toucher a également une grande fonction rassurante dans ce moment.

 

Rappelons que le moment de la mort est un moment qui peut être douloureux et effrayant, le toucher apporte une sécurité et une énergie bienveillante en vue d’apaiser les angoisses.

 

 "LA PAROLE DES MAINS SUR LES MAUX DU CORPS" prend ici tout son sens.

 

Permettre à ses proches, parents, ami-e-s, connaissances, de découvrir l’accompagnement dans le moment de la mort par le massage est un échange et un enrichissement pour tous les êtres qui œuvrent à cela.

 

Le souvenir de chaque personne que j’ai pu toucher avant qu'elle ne meure reste pour moi comme un cadeau de la vie, ou mon action prends le sens d’une action militante pour plus d’amour et de bienveillance jusqu’au bout de la vie terrestre.

 

Ecrivez votre article ici...


Articles similaires

Catégories

Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.